• Hello Boys and Girls, 

     

    Juin est terminé depuis longtemps mais ma motivation a-t-elle été presente ?

    2017 - Bilan de Juin

    J'ai fait la marseillaise des femmes en mode funny et surtout supporter pour les filles qui n'ont pas l'habitude de courir... 

    Puis le boulot est passé de 8h a 10h, voire 13h par jour du coup un peu moins envie de courir .De grosses chaleurs qui m'ont ralenti dans mes sorties du midi...

    j'ai donc préviliégié les sorties piscine.

    un bilan tout petit de 22km....

    Je vais essayer de me motiver et me trouver une course pour la fin d'année... qui me permettra de m’entraîner plus assidûment.

     

    Bizzzzz

    Pin It

    1 commentaire
  • Coucou Vous, 

     

    Je reprend un peu les rènes du blog et je vous parle des bilans

    Bilan d'Avril  : 

    2017 - Bilan d'Avril - Mai

    Un marathon de Paris et quelques sorties un peu de repos, pour un bilan de 84 km

     

    Bilan de Mai :

    2017 - Bilan d'Avril - Mai

     Le boulot très prenant, la motivation pas présente, j'ai moins envie de sortir et la chaleur n'aide pas. Bilan de 34km.

     

    Il va falloir que cela revienne.... Peut être en juin.

     

    Bizzzz

    Pin It

    votre commentaire
  • Coucou vous, 

    Je suis toujours là !

     

    Je me rend compte que je ne suis pas revenue depuis le marathon de Paris. Honte à moi, même si en bossant 10 à 12h par jour , je fais beaucoup moins de sport.

     

    Il va être temps pour moi de revenir remplir mon carnet:

    Quelques km sur le bitume, dans l'eau. Une course féminine...

     

    J'ai quand même quelques articles à faire

     

    A très vite Alors !

    Pin It

  • Coucou Vous,

    Marathon de Paris - LE CR

    Il est temps pour moi de vous faire un petit retour sur cette épreuve.

    Car oui, ce fut une épreuve dû à la chaleur mais elle fut moins intense que ce que j’appréhendais.

     

    Dimanche Matin, Reveil 5h15 et un excellent petit dejeumer préparé par la patrone de notre hotel. Elle nous motive et la bonne humeur est là. Nous serons donc 7 a nous frotter à cette competition, tous de niveau un peu différent… Sachant que je serais la dernière à arriver…. hihihihi

     

    Direction le métro, tout le monde me suit car j’ai la pratique des transports en commun parisien ( ayant vécu 2 ans en région parisienne…) La stress n’est pas trop présent et chacun rigole de notre épopée.

    Arrivée à l’Arc de triomphe nous filons vers les vestiaires poser les sac puis direction le SAS de départ. 

    Marathon de Paris - LE CR

     

    L’excitation monte, le stress un peu avec,on se souhaite une bonne course, de se faire plaisir... on entend les départs des vagues nous précédant et c’est maintenant notre tour…

    5 4 3 2 1 c’est parti, chacun à son rythme, je me retrouve toute seule de mon groupe mais pas seule du tout. Ma copine n’est pas loin devant, je vais l’avoir dans mon angle gauche jusqu’au 14eme KM. Je fais les 5 premiers Km un peu dans l’euphorie et je me dis qu’il ne faut pas que je m’emballe sinon, je ne suivrai pas. Premier ravitaillement et je ne m'arrête pas j’ai ce qu’il faut… 5km en 32min17

     

    Il y a une telle ambiance dans les rues de Paris et un nombre impressionnant de spectateurs que cela me porte. Et puis je me souviens du profil de la course ( en pente ascendante du km 6 au 13) , je me dis qu’il faut que je fasse attention… les 5 km suivants passent et je cherche encore ce dénivelé.. J’arrive au km 10 en 1h05min50 , toujours aussi fraîche et en me disant que j’ai fait la partie la plus facile.

    Le ravitaillement suivant arrive;  je vide mon bidon qui commence à tiédir pour mettre de l’eau plus fraîche.

    De 10 à 15km tout se passe bien et je profite des groupes et des applaudissements des spectateurs… j’arrive au km 21 avec une victoire sur mes problèmes gastriques habituels dû au diabète En effet à chaque SL faite dans les entraînements, dès le km 17-18 la sortie devenait compliquer : j'étais très embêté par mes intestins..

     

    Je passe donc sous l’arche du semi en 2h21min24

     Marathon de Paris - LE CR

     

    Je suis ravie d’avoir franchie cette étape sans avoir souffert. Mais c’est sans compter sur la chaleur qui s’installe de plus en plus et surtout sur un parcours qui est moins ombragé. Je vais donc sentir les premiers troubles à partir du km 23. Je décide alors d’alterner course et marche limitant ainsi les picotements dans les intestins.

    Je prend même le temps d'un selfie avec la grand dame de fer

    Marathon de Paris - LE CR

    Je m’ arrête à chaque ravitaillement pour reprendre de l’eau. Pour ce qui est du solide, je prend mes cramberries et mes fruits secs. Et cela passe bien. Les km s’ enchaînent et je tiens bon.

    Arrive le km 30 et le mur que je suis ravie de franchir en courant..

    Marathon de Paris - LE CR

     

    Je l’ai vaincu et maintenant ???

    Maintenant il me reste 12 km soit une petite sortie longue avec un parcours “Brion-Lac Nantua” comme j’en ai déjà fait très souvent… Trop facile.

    Toujours en alternant marche et course, j’engloutis les km… Le passage dans les tunnels, augmente bien cette sensations de chaleurs, je vais même donner une bouteille d’eau prise sur un ravitaillement à un jeune qui est tout pâle. ( j’ai du mal à comprendre que l’on court sans bidon ou bouteille par cette chaleur !)

     

    Dans ma tête, j’ai décidé de courir autant que je peux et surtout de franchir chaque km en courant, ça me motive. Je sens que sans la gêne intestinale, je pourrais courir tout le temps mais mon corps en a décidé autrement !

    Arrive le km 35 et là je me dis : il reste équivalent d’un”tour du lac de Nantua”, parcours que je fais facilement donc rien en fait, j’avance . Les jambes vont bien pas de crampes, je bois beaucoup( un gorgée à chaque km) .

    A chaque ravitaillement ,je renouvelle mon bidon et les km défilent sans trop de soucis.

    Mon petit bonheur est de pouvoir doubler ( même en marchant) des garçons tout gringalets ( je sais  " c'est pas bien de se moquer" mais pour moi, tortue que je suis, ça fait du bien au moral. Je les encourage a poursuivre et à ne rien lâcher !)

    Et puis arrive le km 39 et là ma montre me lâche, plus de batterie… je ne serais donc pas mon temps tout de suite… Pas grave, j’arrive au bout. Dès le km 41, je mets la machine en mode warrior et je cours, je cours, je cours… jusqu’à l’arche d’arrivée.

     

    Je finis donc ces 42km195 en 5h20min34… Ravie de moi.

    Marathon de Paris - LE CR

    J'ai moins souffert que lors du premier ( Mal au ventre dès le km 16 et impossible de courir jusqu'à la fin) et rien que cela c'est une victoire .

     

    Merci à tout ceux qui était au bord des rue pour nous encourager, Merci a tous les bénévoles qui ont fait un travail super.

     

    Je vais garder un moment mémorable de ce marathon  : Nous avons tous finis.

    Marathon de Paris - LE CR

     

    BiZZZ

    Pin It

    7 commentaires
  • Bonjour Vous, 

     

    A l'heure où je publie cet article, je me lance depuis la ligne de départ sur le Marathon de Paris

    Marathon de Paris

     Voila après 14 semaines d'entrainement, une compétition qui se concrétise. 

    Je vais en profiter un max, faire de cette épreuve une fête, prendre du plaisir et etre fière de ramener mon beau TShirt de finisher et ma médaille !

     

    Merci à vous pour votre soutien et RDV demain pour le CR !

    Marathon de Paris

    BiZZZ

     

    Pin It

    3 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires